Menu



Politique

Menace de Bérenger : Si le PTr fait bande à part Boolell perd le leadership de l’opposition


Rédigé par E. Moris le Samedi 27 Février 2021



Il a précisé que ce n’est pas une menace. Mais cela y ressemble beaucoup. En conférence de presse ce matin, Paul Bérenger a insisté que le MMM ne demande pas à Arvin Boolell de rendre son poste de leader de l’opposition. Et d’ajouter qu’il n’y a pas de demande « à ce stade ».

Néanmoins, a-t-il précisé, si le PTr décide de faire bande à part dans l’opposition, il est clair qu’il y aura des changements. En clair, Arvin Boolell va perdre son poste de leader de l’opposition. Car, a souligné Paul Bérenger, ensemble, le MMM et le PMSD comptent davantage d’élus que le PTr seul. 

Cependant, il y a un prix à payer. Même si Arvin Boolell garde son fauteuil de leader de l’opposition, le MMM va réclamer le poste de whip de l’opposition. Et cela, pour une raison bien simple. Le PTr a le poste de leader de l’opposition et le PMSD celui de président du Public Accounts Committee. Ce qui fait que seul le MMM n’a aucun poste au sein de l’opposition. Ce sont les récentes déclarations de Shakeel Mohamed qui pourraient expliquer cette demande. Car jusque-là, il n’était pas question de réclamer le siège de whip de l’opposition. De plus, à quelques reprises, Paul Bérenger a égratigné Shakeel Mohamed ce matin.

Samedi 27 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.