Portrait satirique

Me Wenda Sawmynaden, étrangement présente dans plusieurs scandales d'état

Samedi 30 Juin 2018

Parmi la nouvelle génération d'hommes de loi qui ont prêté serment, Me Wenda Sawmynaden a fait le choix d'être notaire. Elle s'est vu décerner le Chamber of Notaries Prize. Son portefeuille clients VIP suscite interrogations et réflexions.


Malgré un parcours académique exemplaire, Me Wenda Sawmynaden est citée dans différents scandales de l'Etat portant sur d'éventuelles confits d'intérêts. 

Son époux Yogida Sawmynaden, aujourd'hui ministre des Technologies Innovations et Communications, est celui qui avait photographié l'ancienne activiste travailliste et amie intime de Navin Ramgoolam, Nandeenee Soornack à son insu. 
"Ou Konné Kisana Mwa!"

Il s'est fait connaitre lors de cet incident survenu le 10 décembre 2012 au collège Maurice Curé, ce qui lui avait valu une arrestation arbitraire. Son cas figurant en bonne place dans le rapport des Droits de l'homme consacré à Maurice. 

Si Me Wenda Sawmynaden est citée sans surprise dans le transfert de bail en 2016,  aux Soodhun de terres de l'Etat qui leur a permis d'empocher Rs 48 millions, les services de la notaire Me Wenda Sawmynaden ont souvent été sollicités. 

Elle semble avoir eu les faveurs de plusieurs corps para-étatiques, dont la Mauritius House Compagny, la SICOM, le Sugar Investment Trust et le Sugar Industry Pension Fund Board. Ces services ont été retenus par quelques banques : La SBM, la DBM et la MauBank.

Cette situation inédite a interpellé plus d'un lorsque ces deux deux notaires se sont distinguées, Aneeksha Dassyne-Ramdenee et Wenda Sawmynaden lors de la vente de plus de 200 unités de logement de la National Housing Development Company Ltd (NHDC) à travers le pays pour la période de janvier 2015 à juillet 2017. 

Face à une question du député Reza Uteem au parlement, Showkutally Soodhun, ministre des Terres et Logement a expliqué que c’est suivant un appel d'offres que ces notaires ont été choisis par la NHDC sans mentionner pour autant le montant touché par les notaires. 

Les services fournis par Me Wenda Sawmynaden en tant que notaire exclusive et privilégiée dans la vente de l’hôpital Apollo Bramwell (ex BAI) au groupe CIEL (Dalais) avaient également suscité de vives polémiques. 

Le groupe CIEL de Jean-Pierre Dalais qui détient le contrôle d'une partie de l'économie du pays, s'est approprié pour une bouchée de pain bien au dessous de sa valeur initiale l'hôpital de Dawood Rawat, ex BAI. La valeur de Rs 2 milliards ramenés à Rs 77 millions avait interpellé plus d'un. Sacré tour de passe passe ou de magie. Et peut-être la baraka de ceux connus comme étant des donateurs officiels des partis politiques. 

L’opposition avait rendu un document public entourant la vente de l’hôpital Apollo Bramwell. Me Wenda Sawmynaden était la notaire qui aurait touché la somme de Rs 7 millions.

Harry Krishna Vydelingum, le frère de Me Wenda Sawmynaden, en s'installant à la présidence du Mauritius Institute of Training and Development après une tentative avortée de le caser au Board de la Mauritius Post, compagnie d’Etat qui dépend du ministère de son beau-frère, avait également suscité des interrogations sur les nominations des proches du pouvoir.

Rédigé par E. Moris le Samedi 30 Juin 2018


1.Posté par Sha le 30/06/2018 20:59 (depuis mobile)
Le gouvt le plus dégoûtant de tout les temps...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.