Politique

Me Iqbal Rajabalee confie avoir aidé la firme de Sobrinho de façon "informelle"

Mardi 6 Novembre 2018

La police a intenté des poursuites contre Alvaro Sobrinho Africa Ltd qu’elle accuse d’avoir donné des fausses informations à la Financial Services Commission dans sa demande d’un permis pour opérer une banque d’investissement à Maurice.

Dans le cadre de cette affaire, Me Iqbal Rajabalee, qui est un des partenaires de la firme de conseil BLC Chambers, a été interrogé mardi matin devant la magistrate Adila Hamuth. 

Lors de son témoignage, Me Iqbal Rajahbalee a indiqué que sa société n’a jamais offert ses services a Alvaro Sobrinoh Africa Ltd. Toutefois, il a concédé que le nom de BLC Chambers ait pu être utilisé à la suite d’une confusion.

C’est lors de son contre-interrogatoire par Me Mooloo Gujadhur, qui représente Alvaro Sobrinho Associates, que Me Iqbal Rajahbalee a donné ces précisions. Il a indiqué avoir aidé la société de l’homme d’affaires angolais de manière informelle. D’où la confusion.

Rédigé par E. Moris le Mardi 6 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.