Menu


Société

Mauvaise qualité de l'essence : Le bras de fer continue entre la MVDA et Sawmynaden


Rédigé par E. Moris le Samedi 15 Février 2020



La Private Notice question du leader de l’opposition, Arvin Boolell vendredi 14 février, était axée sur la qualité d’essence. Si Arvin Boolell a tenté de faire feu de tout bois, le ministre du Commerce et de la Protection des consommateurs s’est défendu et n’a pas donné certaines informations.

Par exemple, il aurait dû, au nom de la transparence, soumettre les résultats des tests de la STC au lieu simplement de dire qu’ils ne révèlent rien d’anormal depuis août 2019. 

Arvin Boolell a aussi, à diverses occasions, réclamé que les spécifications contenues dans l’appel d’offres remporté à la firme Vitol soient déposées au Parlement. Mais une fois de plus, le ministre ne s’est pas exécuté, soulignant qu’elles sont les mêmes qu’en 2016. 

Sawmynaden a argumenté que « seules quelques marques de voitures » et seuls les véhicules neufs ont été affectés et non les véhicules reconditionnés importés, ainsi que les motocyclettes et les bateaux qui utilisent les mêmes carburants, sont concernées par les pannes suspectées d’être liées à un fort taux de manganèse dans l’essence.

Il n’a cependant pas indiqué quelles sont ces marques. Le ministre ajoute que les 3 300 véhicules répertoriés par la Motor Vehicles Dealers’ Association (MVDA) « ne représentent que 1,8 % du parc automobile local». 

Du côté de la MVDA on persiste et signe.

Mrinal Teeluck, le secrétaire de la MVDA, indique pour sa part que tous les véhicules carburant à l’essence ont été contaminés au manganèse. Il explique par ailleurs que les 3 300 véhicules tombés en panne correspond à ceux qui sont venus dans des garages appartenant aux membres de la MVDA. Nous persistons à dire que tous les véhicules à essence de Maurice ont été contaminés par le manganèse et que ceux qui ne sont pas encore tombés en panne le seront bientôt.

Tout comme le leader de l'opposition, la MVDA exige que le gouvernement rend public le contrat liant la State Trading Corporation à son fournisseur Vitol, qui reste à ce jour sous embargo.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.