Menu


Politique

Mauriciens bloqués sur des bateaux de croisière, l'odieux chantage du gouvernement mauricien


Rédigé par E. Moris le Mercredi 10 Juin 2020

Les jours se suivent et se ressemblent pour les différents Mauriciens bloqués sur les bateaux de croisières depuis trois mois.








Le gouvernement a fait preuve d'une grande lâcheté en refusant l’accès à des bateaux de croisières alors que ces derniers étaient à quelques kilomètres de nos côtes.

Des Mauriciens qui sont à bord depuis maintenant plus de trois mois continuent leur long exil vers l'Inde ou les Philippines.  (voir vidéo)

Nando Bodha, un ministre de la foire fouille

Les autorités mauriciennes continuent de faire la sourde oreille, et insistent qu’un plan de rapatriement a été mis en place pour ces 450 Mauriciens qui sont issus des bateaux de croisières.

Des Mauriciens obligés de payer leur frais de quarantaine et billet de retour.

Si la PNQ du Leader de l’opposition a permis d’y voir plus claire sur la situation des Mauriciens bloqués à l’étranger, le député Shakeel Mohamed a révélé qu'un courriel aurait été envoyé aux agents réclamant à ce que les compagnies de croisière déboursent presque $3000 soit plus de Rs 100 000, pour les frais de quarantaine, le coût du ticket retour à bord d’Air Mauritius et aussi les frais des tests PCR. 

$1300 pour les frais de quarantaine, $1300 pour le billet retour à bord de Air Mauritius

A quoi joue le ministre Nando Bodha en moyennant le rapatriement de ces milliers de Mauriciens bloqués sur les bateaux ? L'image de Maurice prend un sérieux coup auprès des compagnies de croisière qui soutiennent qu'il sera difficile pour eux de travailler avec des Mauriciens par la suite, vue les négociations difficiles avec le gouvernement.

Rappelons que le 17 mars, Nando Bodha, ministre des Affaires étrangères, lors du discours-programme au sein du Parlement, avait affirmé que le gouvernement mauricien était en mesure de faire rentrer au pays des Mauriciens qui sont à l’étranger, mais en respectant un protocole mis en place.

Dans une vidéo, postée sur sa page Facebook cet après-midi, le député rouge a montré des documents faisant état des frais, qualifiés de Quarantine Cost, que les compagnies de croisières devront encourir dans le cadre du rapatriement des travailleurs mauriciens.

6 350 Mauriciens toujours bloqués dans le monde

Shakeel Mohamed rappelle que c'est la responsabilité du gouvernement de soigner ses citoyens car les traitements de santé à Maurice sont gratuits.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.