Menu



Société

Maurice lancera son premier satellite construit au Japon


Rédigé par E. Moris le Lundi 3 Juin 2019

Le premier satellite 100% mauricien sera lancé à partir de l'International Space Station ( ISS).



Le Mauritius Research Council (MRC) se lancera dans la construction du premier satellite mauricien. Une décision avalisée par le conseil des ministres vendredi 31 mai 2019.

Le projet sera connu comme le MIR-SAT1. Des équipes locales, encadrées par le Mauritius Research Council (MRC) qui opère sous l’égide du Ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, et composées d’ingénieurs aérospatiales, d’informaticiens, d’électroniciens et de data scientists auront un an pour construire le CubeSat qui sera ensuite lancé dans l’espace par les japonais de JAXA – Japanese Aerospace eXploration Agency.  

Cette toute première initiative satellitaire mauricienne a remporté le premier prix du concours KiboCUBE de UNOOSA (United Nations Office for Outer Space Affairs) le 18 Juin 2018 à Vienne (Autriche).  

Ce CubeSat permettra de recueillir des données qui serviront à adresser trois problèmes majeurs de priorité nationale, identifiés par le gouvernement et aura une durée de vie d’environ un an et demi. 

(1) la surveillance des océans et la gestion optimale des ressources océaniques,
(2)  un meilleur contrôle du trafic routier et, 
(3) l’atténuation des effets des catastrophes naturelles. 
 

Lundi 3 Juin 2019


1.Posté par real hité le 03/06/2019 17:10
bel initiative mais quand le peuple est dans la misère et que vous avez des problème de drains donc a chaque pluies des inondations et surtout le gros problème est que c'est devenu une plaque tournante pour la drogue dans L’Océan indien vous auriez du voir plus sur le terrain que dans le ciel. Mais cela fait joli a dire mais en vérité on sait que c'est le satellite des japonnais ainsi que la station méteo flambant neuf du trou au cerf.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.