Menu

Société

«MargozeGate » : le communiqué de l’Ahrim donne l'indigestion


Rédigé par E. Moris le Mercredi 25 Janvier 2023



«MargozeGate » : le communiqué de l’Ahrim donne l'indigestion
Dans certaines situations mieux vaut faire profil bas et ne pas rajouter l'huile sur le feu alors que la cuisine brûle. L'AHRIM, aurait du s'en inspirer. Mais très certainement sous la pression gouvernementale, à la suite de la polémique autour des collations distribués aux élèves qui ont battu le record du plus grand drapeau national à l'aide d'une chaîne humaine, l'AHRIM a pondu un communiqué aussi indigeste que les sandwich "dipin, riz,margoze".

Selon L'AHRIM, c'est le ministère des Arts et de l’Héritage culturel qui l'aurait sollicité l’AHRIM pour offrir 8 000 packs déjeuner aux participants de cet événement. 34 hôtels et restaurants ont pu soutenir l’initiative. "Dans un souci de maintien des conditions sanitaires des aliments, les organisateurs ont retenu la proposition d’un pain végétarien, d’un fruit et d’un gâteau sec dans chaque pack. Les boissons étaient fournies par d’autres sponsors."

"L’AHRIM regrette que certains étudiants n’aient pas été satisfaits de leurs packs déjeuner. Chacune des cuisines des établissements participants a préparé entre 50 et 1 500 packs déjeuner. Avec 34 packs différents, nous sommes convaincus que les organisateurs auraient donné le choix à ces jeunes, si les conditions de distribution le leur permettaient. "

Et l’AHRIM de conclure qu'il ne s’agissait pas d’un « contrat » rémunéré, mais d’un parrainage. Signé par le CEO himself, Mr Jocelyn Kwok.

Mercredi 25 Janvier 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.