Menu


Société

Marée noire : Une enquête révèle que Maurice dispose d'équipements pour sauver nos lagons


Rédigé par E. Moris le Mardi 25 Août 2020



Le député travailliste Eshan Juman avait soulevé un lièvre dès le 15 août sur sa page Facebook. Il avait interpellé l'opinion publique concernant des équipements stockés à la Mauritus Ports Authority.

Des faits troublants alors que des milliers de bénévoles et ONG ont lutté avec les moyens du bord, des bouées artisanaux fabriqués à base de paille de canne à sucre. Pourtant, les équipements il y en avait !

Marée noire : quelle est la responsabilité d'Om Kumar Dabidin, Senior chief excutive au ministère de la Défense

Plus d'un kilomètre de booms auto-flottants pour l'eau profonde, des détergents biodégradables pour lutter contre la marée d'huile. Ce sont des composants liquides qui décomposent l'huile en particules microscopiques qui sont nettoyées par le courant et les marées. 

Top TV a diffusé une enquête sur le dossier Wakashio révélant la responsabilité du Premier ministre face à ses incohérences.

«Exkiz ? Bé dir mwa kot monn foté ? » , avait lancé le Premier ministre à des journalistes suite à son entretien à la BBC. L'enquête de Top TV démontre que Maurice, contrairement à ce qu'avait annoncé Pravind Jugnauth, dispose déjà d’une expertise au niveau du National Coast Guard et des équipements.

De plus, il est aussi révélé qu’en appliquant les recommandations du rapport de la commission d’enquête sur la drogue tout ce drame ainsi que la marée noire auraient été évités. Un rapport publié le 25 juillet 2018, soit deux ans jour pour jour avant l’échouage du Wakashio.

Pravind Jugnauth : "mo ena konfians total ek mo bann minis et mo satisfe ek travay ki zot pe fer"






Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.