Menu

Société

Manif du LPM devant le parlement : La police de Dip ouvre une enquête pour rassemblement illégal


Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Décembre 2022



Manif du LPM devant le parlement : La police de Dip ouvre une enquête pour rassemblement illégal
Et ça continue...La manifestation de Linion Pep Morisien devant le parlement, le vendredi 9 décembre, donne lieu à une enquête pour rassemblement illégal.

Rappelons  que les dirigeants de Linion Pep Morisien étaient devant l'Assemblée nationale. Ils ont manifesté pacifiquement pour dénoncer la façon dont les travaux parlementaires se déroulent mais aussi dans le cadre de la journée internationale de lutte contre la corruption.

Rama Valayden a dénoncé le fait que le Parlement n'a siégé qu'à 32 reprises cette année. « Cela fera 33 séances si le Parlement siège ce mardi. Mais LPM soutient que l'Assemblée nationale doit siéger tous les mardis... à l'exception de quelques semaines pour les fêtes. Il est même allé jusqu'à dire qu'il faudrait amender la Constitution pour établir que le Parlement doive se réunir chaque mardi. « Il n'est pas tolérable que les députés obtiennent un salaire 13 fois par an et une multitude d'allocations pour 32 séances. Le travail d'un député est de poser des questions à l'Assemblée nationale », a-t-il déclaré.

Le chef de file du PTr au Parlement était aussi dans la rue vendredi. Il a manifesté auprès de ses nouveaux amis de Linion Pep Morisien. Il a déclaré qu'il faut revoir les Standing Orders, d'autant que nous avons aujourd'hui un Speaker qui agit en collusion avec le Leader of the House. Il a ajouté que sur bien des points, Rama Valayden a raison. Même si, a-t-il précisé, il n'est pas d'accord avec tout ce qu'il dit. Il a aussi évoqué le fait que les instances instituées par le Parlement ne fonctionnent pas ou plus.

Lors de la manifestation symbolique de Linion Pep Morisien, José Moirt s'est attardé sur la corruption qu'il a qualifié de fléau et de crime contre la société. Il a déclaré qu'il est inacceptable que tout passe par la corruption aujourd'hui.

« De la naissance jusqu'à la mort, il faut passer par la corruption. Pour avoir une pension ou un travail, il faut passer par la corruption. Tout cela n'est plus acceptable », a-t-il dénoncé. Pour lui, le Parlement est aujourd'hui « un temple de vipères » où la corruption croit. Il a ajouté que le Premier ministre a donné un certificat d'incompétence à l'Icac en reconnaissant implicitement que cet institution est inutile.
 

Crédit vidéo : Rama Valyaden


Lundi 12 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.