Menu

Société

Manif du 29 octobre : « C’est un combat pour l’avenir de nos enfants », affirme Bruneau Laurette


Rédigé par E. Moris le Mercredi 26 Octobre 2022

L’activiste a animé une conférence de presse ce mercredi. Cela, en vue de la manifestation qu’il organise ce samedi 29 octobre dans les rues de Port-Louis.



Bruneau Laurette a demandé à toute la population de participer. « Ce combat, c’est pour vous. C’est pour l’avenir de vos enfants. Nous avons affaire  à un gouvernement dictateur qui veut nous empêcher de voir la vérité », a-t-il déclaré. 

Bruneau Laurette était aux côtés de Me Sanjeev Teeluckdharry, Simla Kistnen, Alain Malherbe et Darren L’Activiste ce matin lors de la conférence de presse. Il a déclaré, concernant l’affaire Kistnen, que les choses ne s’arrêtent pas avec la mort de l’agent du MSM. « Il faut chercher combien de personnes ont été éliminées par ce cartel politico-mafieux. Il faut aussi déterminer combien de temps ça dure. Y a-t-il des gens qui ont été tués simplement parce qu’ils voulaient aider ? Il y a beaucoup de questions », a-t-il déclaré. 

Simla Kistnen a demandé à la police de faire son boulot. Elle a rappelé que ce n’est pas évident pour elle et sa famille. Quant à Alain Malherbe, il a déclaré qu’un petit groupe contrôle bien des choses avec une télécommande. Il a notamment évoqué le naufrage du Wakashio, celui du remorqueur Sir Gaetan mais aussi d’autres bateaux qui ont eu des soucis à proximité de nos côtes. Pour lui, rien ne semble s’arranger. Il a déclaré qu’il est du devoir de tout un chacun de participer à la manifestation du samedi 29 octobre.

Mercredi 26 Octobre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H