Menu

Politique

« Majorité » : N’y aurait-il pas un soupçon de communalisme dans la phrase de Jugnauth ?


Rédigé par E. Moris le Lundi 20 Juin 2022



C’était comme un « nuage » de lait dans un thé noir ! Il n’a pas agi comme l’aurait fait un Bobby Hurreeram. Mais en insistant à plusieurs reprises sur le terme « majorité », Pravind Jugnauth n’a-t-il pas voulu envoyer un petit message très communal ? À méditer.

Food for thought, comme le chanterait UB 40. Rappelons que Pravind Jugnauth, a déclaré que la rue « appartient aussi à ces milliers d’hommes et de femmes qui font confiance » à son gouvernement. C’est de bonne guerre ! Mais, il a insisté intelligemment sur le terme « majorité ». Cela aussi on peut comprendre ! Puis, il a lancé cette petite phrase : « Il ne faut pas prendre la tolérance de la majorité de la population pour une faiblesse ! » Cela n’est pas innocent. Le message est certes subtil. Mais ne nous trompons pas ! Il est clair. En associant le terme « tolérance » à « majorité », Pravindpaksa avait une intention bien claire. Lorsqu’il affirme aussi que cette masse silencieuse ne va pas laisser le pays tomber dans l’anarchie. Tout cela était bien pensé. Comme Pravindpaksa, nous ne pesons pas nos mots ! Quoi que nous oui, nous les pesons. Peut-être que le rédacteur de son discours a commis une gaffe.

Lundi 20 Juin 2022


1.Posté par Caro le 20/06/2022 09:42
Bien sûr qu il y a longtemps qu il ne souhaite qu un peuple indien et hindou à Maurice … cela se voit comme le nez au milieu du visage….


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.