Faits Divers

Mails à caractère terroriste : Un couple arrêté

Lundi 6 Mai 2019

Un couple originaire de Valée Pitot et habitant à Coromandel est soupçonné d’être les auteurs de plusieurs menaces terroristes envoyées par e-mail au gouvernement ainsi qu’aux médias en 2015 et 2016.

Les courriels incriminés faisaient état d’attaques terroristes contre des bâtiments publics, comme la Cour suprême ou aussi des postes de police du pays.

Ces mails avaient également été envoyés à plusieurs personnalités mauriciennes (président de la République, ministres), ainsi qu'aux rédactions de certains journaux dont Zinfos Moris et Zinfos974.

Extrait : "Maurice est maintenant un domaine de guerre déclaré. Les touristes en particulier des pays belligérants sont des cibles privilégiées. Nous avons un "morceau de France (sic.) À 30 minutes à notre portée. Il n'y a pas de sécurité à Maurice". 

Ils ont été arrêtés sous la Prevention Of Terrorism Act. Le Prime minister’s office aurait reçu un courriel menaçant il y a quelques semaines suite à l’acte de vandalisme contre un lieu de culte. La Cybercrime Unit de la police a arrêté un homme et son épouse.

Après avoir comparu devant la Bail and Remand Court samedi 4 mai dernier, ils ont été reconduits en cellule.

Ce lundi 6 mai, l'époux un dénommé Faizal Muhamed donnera sa version des faits au Central Criminal Investigation Department. Son épouse a été admise à l’hôpital. 

Par ailleurs, les autorités soupçonnent le couple d’être aussi à l’origine des alertes à la bombe contre le centre commercial de Bagatelle et les mairies de Quatre Bornes et Port-Louis l’année dernière.
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 6 Mai 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.