Menu



International

[Madagascar] Le patron franco-malgache Riaz Hassim de Makiplast enlevé


Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Novembre 2018

Riaz Hassim, le patron de Makiplast, a été enlevé vendredi 9 novembre en fin de journée alors qu'il rentrait à son domicile de Tananarive. Les ravisseurs ont kidnappé l'entrepreneur dans sa propre voiture.



Le PDG et fondateur de l'entreprise Makiplast a été kidnappé le vendredi 9 novembre 2018, vers 17 h 30 alors qu'il regagnait son domicile à Ambatobe Panoramique. Les policiers de la capitale ont retrouvé son véhicule, une Hyundai Terracan,  a été retrouvé vide sur les collines de l'Akamasoa à Andralanitra. 

C'est le troisième enlèvement à toucher la communauté "karane" en moins d'un mois.

Les enlèvements des patrons et de proches de sociétés malgaches se succèdent à un rythme effréné. 

Le 13 octobre 2018, Sabir Molou, pharmacien de Tananarive a été enlevé par 6 hommes armés. Il a finalement été libéré après 10 jours de captivité, sans que l'on connaisse le montant de la rançon. 

La semaine dernière, les ravisseurs n'ont pas hésité à kidnapper une fillette de 11 ans. Ils ont exigé 200 millions d'ariary contre sa libération. Ils menaçaient de l'enterrer vivante, s'ils n'étaient pas payés. Elle a été libérée le 9 novembre, jour où le PDG et fondateur de l'entreprise Makiplast a été kidnappé.

Il y a treize mois, Yanish Ismaël, le fils du propriétaire de Trianon Shoprite à Maurice, se faisait enlever par des hommes armés de kalachnikovs près d’Antananarivo, la capitale malgache. 

Les victimes connues s’apparente désormais à une véritable industrie à Madagascar : le kidnapping contre rançon de personnes issues principalement – mais pas uniquement – de la communauté d’origine indienne. Certains d’entre eux ont créé de petites entreprises devenues de véritables empires, au point de figurer parmi les plus grosses fortunes de l’île. 

Source: CFOIM-Collectif Français d'Origine Indienne de Madagascar

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Maurice-havre-de-paix-pour-les-karan-de-Madagascar-_a422.html

 

Lundi 12 Novembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.