Société

MRA : 13 officiers soupçonnés de fraude, suspendus de leurs fonctions

Vendredi 14 Décembre 2018

13 officiers de la Mauritius Revenue Authority (MRA) ont été suspendus de leurs fonctions depuis le 7 décembre. Ils auraient eu accès à un système confidentiel.


Les Customs Clerks de la Mauritius Revenue Authority (MRA) sont accusés d’avoir illégalement eu accès au Customs Management System durant une quinzaine de jours en octobre dernier, lors d'une enquête interne.  

La fraude a été commise à partir du 5 octobre alors que seuls les douaniers de la MRA peuvent avoir accès au CMS en entrant leur code. Tandis que le front end system permet aux customs clerks de suivre l’évolution du dossier jusqu’à sa livraison.

Si la fraude est avérée, combien de dossiers ont été manipulés et quelles sont les compagnies qui sont concernées?

Les douaniers impliqués se disent pour leur part indignés par les allégations formulées à leur égard et contestent leur suspension. Ils se disent prêts à intenter un procès à la MRA.

En effet, dans une lettre reçue par la direction de la MRA, il est mentionné qu’ils ont utilisé le système du 2 au 9 octobre alors que les travaux de réparation ont débuté le 10 octobre.

Une enquête policière est ouverte.

[Mise à jour] Correctif à la demande du responsable de Communication de la MRA, Amick Teeluckdharry le 18/12/ 2018 à 11h23 :

"L'attention de la rédaction de cette article est attiré sur le fait que les 'Customs Clerks' ne sont pas des employés ou autre pigistes de la Mauritius Revenue Authority (MRA).
Il s'agit d'employés des 'Customs Brokers' qui sont du privé, opérant sous licence  du département des douanes pour dédouaner des marchandises au nom des importateurs."
 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 14 Décembre 2018


1.Posté par Amick Teeluckdharry- Responsable de Communication, MRA le 18/12/2018 08:23
L'attention de la rédaction de cette article est attiré sur le fait que les 'Customs Clerks' ne sont pas des employés ou autre pigistes de la Mauritius Revenue Authority (MRA).
Il s'agit d'employés des 'Customs Brokers' qui sont du privé, opérant sous licence du départment des douanes pour dédouaner des marchandises au nom des importateurs.
La MRA fait un appel la rédaction de Zinfos Moris de bien vouloir revoir le contenu de cet article érroné.

Merci.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.