Menu



Faits Divers

Lynché et torturé, Fardeen Okeeb, a identifié Vishal Shibchurn comme un de ses agresseurs


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Février 2021



Le nom de ce récidiviste notoire est sur toutes les lèvres et dans plusieurs faits graves qui se sont déroulés ces dernières semaines. Dans l'affaire Kistnen, un des avocats, Me Rouben Mooroongapillay a mis une « Precautionary Measure », après avoir appris que Vishal Shibchurn serait bouleversé par ses propos et que ce dernier lui en ferait payer le prix.

Vishal Shibchurn ex-pompier en liberté conditionnelle avec un casier judiciaire chargé a été identifié par Fardenn Okeeb.

Fardeen Okeeb, âgé de 38 ans, s'est retrouvé lyncher par un groupuscule extrémiste et fanatique appelé "Gang du Sud", pour avoir tenu des propos sectaires sur les réseaux sociaux. A la suite d'une vidéo mise en ligne à caractère raciste, la victime a été torturée, humiliée et forcée à proférer des insultes, pour avoir tenu des propos sectaires, sous l'influence de l'alcool ou autre substance, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Connu des services de police, il devra faire face à la justice pour ses propos incendiaires, mais ces tortionnaires, qui estiment devoir faire la loi et la justice, sont eux toujours en liberté. 

Ce jeudi 4 février, Fardeen Okeeb a participé à une parade d’identification aux Casernes centrales où il a identifié Vishal Shibchurn comme étant un de ses agresseurs. L'autre accusé, Senna Budlorun étant toujours souffrant n'a pu se présenter à la police. 

Rappelons que Fardeen Okeeb, domicilié à Petit-Raffray, allègue avoir été enlevé et battu par un groupe de personnes en janvier après avoir posté une vidéo à « caractère sectaire » sur Facebook. Un premier suspect est passé aux aveux après cette agression. Il s’agit de Vivek Ramphul, un habitant de Beau-Bassin. 

Lors de son interrogatoire, il avait balancé les noms de Vishal Shibchurn, Senna Budlorun, et Manan Fakhoo comme étant ses complices présumés dans cette agression.

Notons que Vivek Ramful voisin de l’ex-gros bras Manan Fakoo, est passée aux aveux. Il a reconnu qu’il faisait partie des agresseurs et a impliqué feu Manan Fakoo, Senna Budlorun et Vishal Shibchurn. Il a aussi déclaré qu’un haut gradé de la police était au courant de ce qu’ils allaient faire et que des policiers étaient sur place lorsqu’ils ont embarqué l’internaute.

Rappelons que Vishal Shibchurn membre de Hindu Shakti Sena s'est rappelé au souvenir de tous avec son acolyte Senna Budlorun lors d'un rallye illégale organisé par la Hindu Shakti Sena, où des sabres ont été vu en public, puis lors de la comparution de Yogida Sawmynaden au tribunal de Port-Louis.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.