Menu


Faits Divers

Lorsque le drame de Vacoas inspire des maris violents


Rédigé par E. Moris le Samedi 22 Février 2020



Un crétin, mari violent à ses heures perdues, n’a rien trouvé de plus intelligent que d’appeler sa femme pour la menacer de mort.

Mieux, il lui a dit qu’il allait lui faire subir le même sort que celui qu’a connu Dorine Phokeerdass à Vacoas jeudi. Bref, qu’il allait la poignarder à mort.

La femme, âgée de 35 ans, a porté plainte à la police. Elle a expliqué qu’elle est une femme battue. Et qu’à un certain moment, ce dernier l’agressait presque quotidiennement. C’est la raison pour laquelle elle a quitté le domicile conjugal à Baie du Tombeau il y a une semaine.

Elle a pris refuge chez sa sœur à Roche Bois. Mais justement, vendredi, alors que toute la presse évoquait le décès tragique de Dorine Phokeerdass, son mari l’a appelée. La femme dit craindre pour sa sécurité. Une enquête a été ouverte.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.