Menu



Politique

Lors d'un hommage à l’hôpital de Flacq au nom du Dr Bruno Cheong, Jugnauth distille son venin contre l'opposition


Rédigé par E. Moris le Mardi 27 Octobre 2020



S'est-il levé de mauvais pied? A t-il mal digéré son pain macatia au petit-déjeuner? Fait-il une crise d'identité ou un burn-out? 

Depuis ce matin, ce sont des attaques répétées et en toutes circonstances par le Premier ministre envers tous ceux qui n'ont pas fait allégeance à son régime.

Lors d'une visite des lieux au dam de Rivière-des-Anguilles Dam, l'humeur de Pravind Jugnauth était palpable. Comme pour lui donner de la force, entouré de Steven Obeegadoo, Bobby Hureeram, Joe Lesjongard, Teena Jutton, Sandra Mayotte, Renganaden Padayachy, Ismael Rawoo et Kailesh Jagutpal, entre autres, le Premier ministre s'est exprimé sur l’affaire Angus Road: « Roshi Bhadain ek l’express pu tann parler de mwa biento (…) Nek atann zot pou gueté (…) Dimounn fer toute sorte kalité alégasion, dir tou kalité fosté… Mo pé  rasanblé tou éléments ki bizin,  dimounn pou trouvé.»

Interrogé sur les propos du leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, qui a affirmé, en conférence de presse, lundi, qu'il avait « un silence coupable » du PM sur l'achat du terrain à Angus Road), Pravind Jugnauth devait déclarer : « Mo pa kas tet ek lopozision, nek atann ou pou gete »

L’hôpital de Flacq officiellement rebaptisé ce mardi 27 octobre en mémoire du Dr Bruno Cheong, décédé le lundi 27 avril suite à des complications liées au Covid-19.

Le Dr Bruno Cheong est la 10e victime du Covid-19 à Maurice. Il est décédé le 27 avril 2020. Un virus qu'il a attrapé dans l'exercice de ses fonctions, alors qu'il affrontait bravement et professionnellement la première vague de cette maladie.

L'occasion pour Pravind Jugnauth de régler ses comptes avec l'opposition qui avait critiqué sa gestion du Covid-19: "Nu les bann ingra dan zot ingratitid." 

Selon le leader du MSM, « A ce jour, toutes les décisions que nous avons prises ont porté leurs fruits. Pour avoir su faire face à une telle pandémie sans aucune expérience, il faut saluer le nouveau ministre de la Santé » a ajouté Pravind Jugnauth lors de son discours. Et de conclure, parmi des murmures de désapprobation et regards consternés de l'assistance: « mo les bann ingra dan zot ingratitid » . 

A lire également: En plein confinement, le projet d'hôpital de Zouberr Joomaye avance petit à petit et fait l'objet d'une enquête à l'Icac

Mardi 27 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.