Politique

Lockdown : Xavier Duval et Shakeel Mohamed pas sur la même longueur d'onde que Arvin Boolell

Mardi 24 Mars 2020

Le Premier ministre Pravind Jugnauth l'a annoncé ce soir, les supermarchés, boutiques et boulangeries seront fermés jusqu’à mardi prochain, 31 mars, les pharmacies et les stations d’essence resteront, eux, ouvertes.

Une décision qui divise la classe politique. Si Arvin Boolell, le leader de l'opposition se  dit «entièrement solidaire de la décision du Premier ministre » tout en insistant sur le fait qu'il faut organiser une distribution de vivres aux plus vulnérables et leur donner des denrées de base.

Le leader du PMSD, Xavier Duval n'y va pas quatre chemins :

«J’essaie de me retenir au maximum étant donné la situation critique dans laquelle se trouve notre patrie. Mais je demande aux Mauriciens d’étudier comment le gouvernement singapourien gère cette crise. Ils comprendront. En tout cas le PMSD n’est pas d’accord avec la position adoptée par Arvin Boolell. Pour moi, il parle au nom des députés du Parti travailliste mais pas au nom de toute l’opposition»

Le député rouge, Shakeel Mohamed est lui aussi opposé à Arvin Boolell concernant la mesure de lockdown. Il s’est dit choqué de cette décision dans un live sur sa page Facebook. 

«Je comprends l’urgence sanitaire et qu’il faut protéger la population. Mais le gouvernement aurait dû planifier. Je suis d’accord que les gens sont insouciants. Mais ceux qui ont été responsables n’ont pas à être victimes de cela. Beaucoup de gens n’auront rien à manger pendant une semaine. Je comprends que la situation est compliquée mais le Premier ministre aurait dû prévoir. Je demande au gouvernement de revoir cette décision.»

Rédigé par E. Moris le Mardi 24 Mars 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.