Faits Divers

Littoral Nord : Un trafiquant de drogue arrêté et une saisie importante le week-end dernier

Mercredi 5 Septembre 2018

Un week-end fructueux entre arrestation pour possession de drogue et saisie de drogue.


Littoral Nord : Un trafiquant de drogue arrêté et une saisie importante le week-end dernier
C'est samedi 1er septembre que l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) qu'un jeune homme âgé de 31 ans, a été arrêté pour trafic de cocaïne et haschich qu'il proposait aux clients à Grand-Baie.

Il est fortement soupçonné de faire partie d'un réseau de petits trafiquants qui proposent une variété de drogues aux fêtards de Grand-Baie et des régions avoisinantes.

Il a été présenté devant la Bail and Remand Court avant d’être reconduit en cellule policière et traduit au tribunal de Mapou, dans la journée du lundi 3 septembre.

Une charge provisoire de trafic de drogue a été retenue contre lui.

Dans la matinée du samedi 1er septembre, une opération a été menée par l'Adsu dans la région de Morcellement Swan, à Pereybère.

Lors d’une descente au domicile d'un suspect à Pereybère, soupçonné par les limiers de l’Adsu de trafic de drogue, ils ont découvert et saisi un plant de cannabis mesurant 5 centimètres, des sachets en plastique soupçonnés d’être utilisés pour l’emballage de drogue, 10,6 grammes de cocaïne dans neuf de ce même type de sachets en plastique (estimés à environ Rs 150 000), environ 0,73 grammes de haschich et 82 semences de cannabis.

La perquisition a aussi permis aux policiers de l’Adsu de la Northern Division de récupérer une somme de Rs 14 650, soupçonnée d’être une partie de la recette de ce trafic.

Une enquête est en cours...

Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Septembre 2018


1.Posté par EdmondMarcel Souchon le 06/09/2018 08:02
Des cours sur la drogue devraient etre obligatoire dans toutes les ecoles.Ains les enfants seraient prevenus contre ce fleau des leur jeune age.On pourait aussi montrer ces drogues afin qu'il puissent les decouvrir et qu'on ne puisse pas les tromper.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.