Menu

Politique

Linion Pep Morisien résistera-t-elle aux frottements des ego ?


Rédigé par E. Moris le Mardi 22 Mars 2022



La nouvelle formation politique vient juste de prendre naissance ce lundi. Preuve que l’union des extraparlementaires est possible !

Les Rama Valayden, Bruneau Laurette, Dev Sunnassy, Jean-Claude Barbier et Ivor Tan Yan se sont regroupés sous un même chapiteau et derrière une seule bannière. Même Raouf Khodabaccus fait partie de la bande ! Mais une grande question demeure. Linion Pep Morisien sera-t-elle assez solide pour contenir autant de personnalités et d’ego ? 

Déjà, le projet a fait une victime collatérale. Ivann Bibi a été laissé sur le banc de touche. Mieux, il semble avoir été éjecté du train en marche de Linion Pep Morisien. « Je me sens trahi », a-t-il déclaré dans une vidéo dimanche soir dans laquelle il a exprimé son dépit. Il laisse entendre dans un premier temps que les autres n’ont pas voulu de lui et dans un autre moment, il laisse transparaître que c’est lui qui ne voulait pas. Mais en même temps, il soutient que c’est lui à la base d’un grand regroupement. Mais à un moment, il traite tous les autres « d’hypocrites »

Ivann Bibi fait même un parallèle entre lui et les autres dirigeants de Linion Pep Morisien en affirmant que lui a fait l’objet de deux arrestations alors que les Valayden et les Laurette n’ont jamais été arrêtés par la police. Il laisse même croire qu’il est dans la même veine que Paul Bérenger, le MMM des années 60 et même son père Jean-Claude Bibi. En fait, Linion Pep Morisien s’est déjà fait un détracteur car Ivann Bibi a déclaré qu’il ne voit pas les jeunes suivre Rama Valayden, Dev Sunnasy et consorts. 

Si rien ne dit que Bibi est un grand obstacle, en revanche, le problème d’ego au sein de Linion Pep Morisien le sera. C’est l’iceberg sur lequel tous les Titanic politiques se sont brisés. Soyons clairs ! Il fallait un tel regroupement. La Rédaction de Zinfos Moris estime que cela pourrait changer des choses. Il est temps que des personnalités entrent au Parlement sans devoir forcément être membre d’une des grandes écuries politiques. N’empêche que dans ce genre de regroupements, l’on trouve de tout : des bien-pensants, ceux ayant de la bonne volonté mais aussi des roder boutt et des veyer seke.

La cohabitation sera problématique. Mais d’autres questions se posent. Linion Pep Morisien représentera-t-elle une alternative crédible aux prochaines élections ? En puisant dans l’électorat des mécontents du gouvernement, ne risque-t-elle pas de faire le jeu de Pravind Jugnauth ? L’avenir nous le dira. En attendant, célébrons la naissance du dernier-né des partis politiques.

Mardi 22 Mars 2022


1.Posté par Django le 22/03/2022 11:55
L'exemple de ce qu'il ne faut pas faire. 1 parti galimatia..

Plusieurs vaut rien... pena substance dans saki zot dir. Pena ni queue ni tete..

Si morisien ena memoire bien courte, saken ladan ena memoire pli courte ki so camarade.

Fek la saken ti p tir dans so cote... saki au courant, kone ban details. Tou kaliter roder boutes in zouen. Fini flop avant commencer.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.