Menu


Société

Liberté de la presse : Reporters sans frontières épingle Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Mercredi 12 Août 2020



Pravind Jugnauth oublie bien trop souvent que le monde observe les dérives totalitaires à l'île Maurice, depuis son arrivée au pouvoir. Ce mercredi 12 août, comme Top FM, le journaliste de l’Express une fois de plus a été refoulé à l’entrée de al conférence de presse, avec l'aide de la force policière.

Depuis dimanche, Top FM et l’Express ont été bannis des conférence de presse du Premier ministre, Pravind Jugnauth sur le MV Wakashio et la marée noire dans le Sud. 

Ces actions du gouvernement mauricien ont été immédiatement condamnés par Reporters Sans Frontières : "2 médias privés @lexpressmaurice et @TOPFMMAURITIUS empêchés d'accéder aux conférences de presse du Premier Ministre @PKJugnauth sur les conséquences de la marée noire. Informer est un droit et le libre accès à l'information une nécessité !"
 



1.Posté par KIPKA le 13/08/2020 14:07
Le Monde ouvrira les yeux en entendant parler de Maurice...........ou la liberte de Presse,c'et du passe............

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.