Menu

Société

Liberté d'expression et de la presse à l'île Maurice : Le PTr alerte les Nations unies


Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Novembre 2022



Les rouges s'offusquent de la façon dont certains journalistes sont traités dans le pays. Ils déplorent aussi un climat de terreur. Ils ont ainsi adressé une correspondance aux Nations unies, plus précisément au haut-commissaire des droits humains. La lettre est signée le Dr Arvin Boolell et Osman Mahomed, responsable des affaires étrangères au sein du PTr. Les deux dirigeants du PTr demandent aux Nations unies d’intervenir.

Jeudi 17 Novembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.