Société

Liberté d'expression : La presse internationale condamne le gouvernement mauricien

Lundi 12 Novembre 2018

Le journal The Independent, de Singapour, dans un article publié en ligne, intitulé “Mauritius: An assault against freedom reminiscent of Najib’s era!”, compare la République de Maurice avec le régime de Najib Razak, en Malaisie, qui aurait fait taire les critiques de manière virulente et a perdu les élections en mai dernier.


Le journal souligne que Maurice assiste à une atteinte à sa liberté de parole et à sa liberté d’expression.

C'est à travers un entretien accordé au journal The Independent que le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a donné son avis sur le sujet. « C’est une atteinte à la liberté d’expression à Maurice et ces amendements sont anticonstitutionnels. »

Toujours dans sa déclaration, il rappelle que les réseaux sociaux ont joué un rôle majeur lors des dernières législatives en 2014 remportées par le gouvernement actuel. « Le gouvernement a amendé ces lois afin de freiner les internautes. Cela pourrait avoir un impact lors des prochaines élections générales. Le gouvernement se sent vulnérable après son passage au pouvoir. »

The Independent ajoute qu’à Dubaï, le General Directorate of Residence and Foreigners’ Affairs a émis un avertissement à Shameem Korimbocus pour ses publications sur Facebook et que les autorités dubaïotes auraient menacé de déporter ce dernier. Toujours selon The Independent une bande sonore impliquerait un ancien ministre.

Singapour, le Canada, La Réunion et des pays européens s’intéressent à ces amendements

A la Réunion, l'éditorialiste Pierrot Dupuy, titre en Une du journal en ligne Zinfos974 : " L'île Maurice est-elle en train de devenir une dictature?"

Selon Pierrot Dupuy, depuis quelques mois, des événements très graves se passent chez nos voisins mauriciens et personne n'en parle. Tout au moins à la Réunion car, à l'ile Maurice, des voix s'élèvent de plus en plus nombreuses pour dénoncer des atteintes intolérables à la démocratie. 

"C'est d'ailleurs pour cette raison que le site d'information mauricien, Zinfos-Moris  est domicilié à la Réunion, de façon à pouvoir échapper aux mesures de représailles du gouvernement. Mais depuis quelques semaines, le gouvernement du Premier ministre Pravind Jugnauth a décidé de passer à la vitesse supérieure en matière de répression."

Lire également :

https://www.zinfos974.com/Pierrot-Dupuy-L-ile-Maurice-est-elle-en-train-de-devenir-une-dictature_a133355.html


http://theindependent.sg/mauritius-an-assault-against-freedom-reminiscent-of-najibs-era/

 

Rédigé par E. Moris le Lundi 12 Novembre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 12/11/2018 09:16
en sus ce texte amendé est suffisamment FLOU pour permettre TOUTES poursuites , au moindre pretexte !
c est vraiment une diktature qui s 'installe !
des PM nommés de papa en piti sans être élu ( mais en examen pour une sordide histoire de gros sous ( Clinique))
une reconnaissance de India comme notre "mere-patrie" .. sorry je suis d origine Euro et ma femme africaine Continentale, et notre Histoire Originelle n'est pas indienne. devrons ns ns convertir ? ou etre expulsed ?
ON CRAINT

2.Posté par ANGE OU DEMON le 12/11/2018 20:58
Au commencement était la parole... et la parole a été faite chair et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité...

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.