Social

Lettre de l’OIDC à Arnaud Poulay : Fazila Daureeawoo parle d'un "malentendu"

Mardi 18 Septembre 2018

Les explications de la vice-Premier ministre et ministre des Collectivités locales et des îles éparses, Fazila Daureeawoo, concernant la lettre envoyée par l'OIDC à Arnaud Poulay la semaine dernière pour quitter l'archipel d'Agaléga était attendue.


Lettre de l’OIDC à Arnaud Poulay : Fazila Daureeawoo parle d'un "malentendu"
Le moins qu'on puisse c'est que nous n'avons pas été déçu ! Revenant du Ghana, où elle a assisté aux funérailles de Kofi Anand, ancien secrétaire général de l’Onu :
"L’Outer Island Development Corporation n’avait aucune mauvaise intention à l’encontre d’Arnaud Poulay. Les mots utilisés dans la correspondance n’étaient pas appropriés".
En effet, Arnaud Poulay, celui qui avait alerté de l'état de santé des malades en état de détresse à Agaléga, a reçu une lettre du Resident Manager d’Agalega le jeudi 13 décembre, de la part de l’Outer Islands Development Corporation. (entité responsable de la gestion et du développement des îles éparses). 

Cette lettre lui ordonnait de prendre place sur le Mauritius Trochetia qui devait quitter Agalega le vendredi 14 septembre, ou le samedi 15 septembre, pour se rendre à Maurice.    

Cette lettre n'a fait mention d'aucune raison pourquoi on lui demandait de partir d’Agaléga la veille pour le lendemain. Selon Arnaud Poulay, un Handy Worker, il s’agit d’un abus digne d’un système colonial.   

Depuis, le bureau du Premier ministre a contesté la décision, jugée trop sévère. C'est une nouvelle lettre de l’OIDC qui a annoncé ce revirement de situations à Arnaud Poulay le lendemain, face à la pression populaire. C’est un "malentendu". Voilà l’explication. 

La nouvelle de son départ avait suscité un sentiment de colère et de révolte, certains travailleurs n'avaient pas hésiter à entamer un mouvement de grève, refusant de charger le navire mauricien. Allant jusqu'à demander la démission du directeur général de l’Outer Island Development Corporation (OIDC).

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Dossier-Qui-est-Arnaud-Poulay-l-auteur-de-la-rebellion-a-Agalega_a1366.html



 

Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.