Social

Les victimes des inondations sollicitent l’aide des autorités

Mardi 19 Février 2019

Il y avait foule devant les postes de police d’Abercrombie et de Bain-des-Dames hier matin.

En cause, les personnes dont les maisons ont été inondées suites aux grosses averses de dimanche. Elles étaient furieuses que l’accès des centres de refuge leur ait été refusé. Ces familles disent avoir tout perdu et sollicitent l’aide des autorités. 

Pour rappel, les personnes dont les maisons ont été inondées reçoivent une allocation de Rs 175 par personne par jour de mauvais temps. 

Dimanche soir, plus de 200 personnes avaient trouvé refuge dans les 6 centres de refuge de l’île. Rien que dans celui de Riche-Terre, il y avait environ 75 personnes.  

Une vingtaine d’interventions des pompiers sont intervenus durant la nuit de dimanche à lundi. 

Entre minuit et 10 heures, les pompiers ont effectué une vingtaine d’interventions pour déblayer les voies d’accès ainsi que pour les accumulations d’eau. 

Notamment à Pereybere, Terre-Rouge et Les Salines, Port-Louis. Dans ces cas, des maisons avaient été inondées après les grosses pluies.

A noter que les sapeurs-pompiers ont mobilisé 17 équipes et ont effectués 53 sortie à Terre-Rouge, Cassis,Vallée-des-Prêtres,Plaine Verte, Bell-Village, Route Militaire, Pailles, Canal-Dayot, Ste-Croix, Cottage, Pamplemousses, Piton, Tranquebar, Pointe-aux-Sables, La Tour-Koenig, Albion,  Lallmatie, Beau-Bassin, Grande-Rivière Nord-Ouest...

Rédigé par E. Moris le Mardi 19 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.