Menu


Politique

Les travailleurs paient la facture… Callichurn rassure


Rédigé par E. Moris le Lundi 11 Mai 2020



Attention ! À chaque fois que la situation économique est dramatique et que les pertes d’emploi constituent un spectre sur la tête du pays, les travailleurs dans leur ensemble sont appelés à passer à la caisse.

Il en est de même actuellement. Les amendements prévus à la Workers’ Right Act, à la faveur d’une adoption du Covid-19 (Miscallenous) Bill vise à implémenter le télétravail certes, mais aussi à réglementer les heures supplémentaires, à réduite de 15 jours le nombre d’annual leaves, etc.

Des amendements qui font bondir les syndicalistes. Ainsi, tout porte à croire que les débats au Parlement mercredi seront chauds.

Le ministre du Travail est conscient que le Covid-19 Bill va amender la législation du travail afin de réduire certains droits de la classe ouvrière. Mais Soodesh Callichurn précise que ces droits seront rétablis lorsque tout retournera à la normale.

C’est surtout au niveau des congés que le problème se pose. Les entreprises auront le droit de retenir 15 jours des congés annuels des employés. Ainsi, ceux n’ayant pas travaillé pendant le confinement auront droit à seulement sept jours de congé tandis que ceux qui ont été de service entre le 20 mars et le 15 mai pourront bénéficier de 14 ½ local leaves.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.