Société

Les salaires du président de la Gambling Regulatory Authority (GRA), Om Kumar Dabidin révélés

Jeudi 27 Septembre 2018

Un document déposé à l’Assemblée nationale révèle les salaires du successeur de Raouf Gulbul à la présidence de la Gambling Regulatory Authority (GRA)


Les salaires du président de la Gambling Regulatory Authority (GRA), Om Kumar Dabidin révélés
Le moins qu'on puisse dire c'est qu'à force de siéger sur tous ces boards, on espère que 24 heures dans une journée lui suffisent. Si l'ex ministre Showkutally Soodhun avait promis deux emplois en 2015, Om Kumar Dabidin semble avoir pris au pied de la lettre cette opportunité !

En sus de son salaire de Permanent Secretary, Om Kumar Dabidin a droit à neuf autres salaires en siégeant au sein de neuf institutions gouvernementales, d'un montant additionnel de Rs 135 700.

Ces institutions sont l'Information and Communication Technologies Authority (ICTA), Mauritius Ports Authority (MPA), Mauritius Oceanography Institute (MOI), National Ocean Council, Cargo Handling Corporation Ltd et National Disaster Risk Reduction and Management Council, entre autres.

Nommé comme Chairman en avril 2018 suivant le départ de Raouf Gulbul, le PS Om Kumar Dabidin a droit à un salaire mensuel de Rs 50 000 à la Gambling Regulatory Authority (GRA).

Il siégeait comme simple membre du Board du 30 mars 2015 au 17 mai 2017, puis du 28 novembre à avril 2018. Il avait alors droit à une rémunération de Rs 25 000. 

Ajoutons à cela, les allocations qu’il perçoit à chaque fois qu’il siège sur un comité.

Rs 3 400 pour toutes les fois qu’il siège comme membre d’un sub-committee à la  Mauritius Ports Authority (MPA), et Rs 4 420 à chaque fois qu’il préside un sous-comité sur le Corporate Governance, toujours à la MPA.

Rs 1 200 quand il siège comme simple membre du Board du Mauritius Oceanography Institute (MOI).

Rs 815 lorsqu’il siège comme membre du Staff Sub-Committee au MOI et au Sub-Committee on Finance.

Le coût de ses missions à l’étranger se chiffre à Rs 1,2 million.

Rappelons que Om Kumar Dabidin avait été interrogé comme témoin par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans l’affaire MedPoint, au moment où il était secrétaire permanent par intérim au ministère de la Santé.

La Commission anti-corruption souhaitait entendre ses explications sur l’achat de la clinique MedPoint par l’Etat pour la coquette somme de Rs 144 millions.

Le prix de ce bâtiment appartenant à la famille Jugnauth, le père étant président de la République et le fils vice-Premier ministre et ministre des Finances à l'époque.

Estimée à Rs 75 millions par la Valuation and Real Estate Consultancy Services du ministère des Finances, le prix de cette clinique, destinée à être convertie en hôpital gériatrique, a doublé pour passer à Rs 125 millions. Sans compter les Rs 9 millions déboursées des fonds publics pour l’équipement.

La ministre de la Santé d'alors était Maya Hanoomanjee, parentée aux Jugnauth. Quand au Grand Argentier de l'époque, Pravind Jugnauth, est non seulement le beau-frère du principal propriétaire, le Dr Kishan Malhotra, mais il était actionnaire de la compagnie qui détenait la clinique.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 27 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.