Menu



Santé

Les respirateurs artificiels au coût de Rs 476 millions toujours hors service : les explications fumeuses du Dr Gaud


Rédigé par E. Moris le Vendredi 27 Novembre 2020



Le Dr Catherine Gaud, conseillère au bureau du Premier ministre lors d’un point de presse, le jeudi 26 novembre, a confirmé que des techniciens arrivés de Turquie sont venus pour faire le montage des ventilateurs de réanimation achetés en juillet 2020.

Les respirateurs artificiels sont en voie de montage

A ce jour, 7 ventilateurs de réanimation ont été supposément montés selon les dires des deux conseillers du Premier ministre. Et seulement 2 des 50 ventilateurs médicaux de Pack and Blister fonctionneraient normalement. « On ne peut pas répondre que tous les 50 ventilateurs marchent car ils sont en train d’être montés. Donc, sauf problème, tous les ventilateurs devraient marcher correctement », a soutenu Dr Catherine Gaud. De son côté, le Dr Zoober Joomaye a affirmé que Maurice a obtenu une garantie de trois ans sur les respirateurs artificiels.

Pravind Jugnauth : « nous devons remercier la compagnie Pack & Blister »

Le Premier ministre avait déclaré durant la Private Notice Question, axée sur la procédure d’urgence durant le confinement pour l’achat de médicaments et équipements de protection, que « nous devons remercier la compagnie Pack & Blister ». Pour justifier cet achat, Pravind Jugnauth avait déclaré que le gouvernement a eu recours à la procédure d’urgence, qui existe dans la loi. De plus, a-t-il souligné, il y a un comité qui a examiné les produits acquis durant le confinement et jusqu’ici, il n’a rien trouvé d’anormal. Sauf que....

L’affaire Pack and Blister, qui concerne la livraison de respirateurs artificiels, cache bien des secrets.

Les contradictions se sont accumulées sur le sujet. Il faut savoir que le ministre de la Santé a soutenu mordicus que la livraison de ces ventilators était imminente. Ce qu’il n’a pas dit, ou qu’il a oublié de dire, c’est que le gouvernement n’était pas d’accord avec les respirateurs fournis. 

Arrivés avec plusieurs semaines de retard soit au mois de juillet, Pack and Blisters a déjà empoché Rs 476 millions du gouvernement mauricien. 

Le député du Parti travailliste, Farhad Aumeer au Parlement avait évoqué un problème de logiciel avec les 50 respirateurs artificiels auprès du ministre de la Santé, Kailesh Jugutpal. La compagnie espagnole Pack and Blister n’est pas le fabricant de ces respirateurs artificiels, mais le fabricant turc Alpress.
 
Le rôle joué par le docteur Zouberr Joomaye dans le contrat alloué à la firme Pack & Blister intrigue.

Des courriels, évoqués par l’opposition ont été publiés par le journal Le Mauricien. Ils montrent que le  docteur, qui aimait tellement son pays et qui a travaillé bénévolement pour le gouvernement, a joué un rôle dans le contrat au coût de Rs 476 millions alloué à la firme espagnole. Il a été l’intermédiaire entre les fonctionnaires mauriciens et la direction de Pack & Blister. Du moins, il faisait, comme l’a décrit le quotidien, le « garçon du courrier ». Mais ce qui est plus intriguant, c’est que le Dr Joomaye a participé à faire conclure le deal en l’espace de trois heures. C’est du moins la conclusion à laquelle on peut arriver lorsqu’on lit le contenu du courriel envoyé par Pack & Blister qui dit, à un moment, qu’il doit passer la commande dans 3 heures maximum. 


Lire également :   En plein confinement, le projet du Zouberr Jommaye avance petit à petit
 

Vendredi 27 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.