Société

Les réseaux islamiques se sont-ils propagés sur toute l'île ?

Jeudi 21 Juin 2018

Les réseaux islamiques se sont-ils propagés sur toute l'île ?
Bien que beaucoup de gens à Maurice et à l'international, aient été secoués après avoir lu sur le site réunionnais Zinfos974, le portrait glaçant du prédicateur radical musulman Javed Meetoo lors de la manifestation illégale contre la marche des Fiertés. Il est également important de savoir que l'ile Maurice fait l'objet de nombreux avertissements de la part de l'étranger. D'autres prédicateurs, mosquées, associations socio-culturelles sont sur la sellette.

Il existe un réseau important de cellules djihadistes à Maurice, y compris un mouvement pro-Dr Zakir Naik salafiste à Phoenix, à la Mosquée Camp Levieux, à Chamouny, Camp Diable, Vallée Pitot, Bois Cheri parmi quelques autres.

La mosquée de Sodnac, Quatre-Bornes, quartier huppé et résidentiel est sous haute surveillance également. Ce qui a amené les résidents de cette localité petit à petit à aller prier dans d'autres mosquées. 


Des tracts invitant à rejoindre l'organisation islamique en Syrie ont circulé à la sortie de quelques autres mosquées des faubourgs de Port-Louis. Plaine-verte, la petite Gaza est un territoire occupé par quelques groupuscules qui prônent un islam radical. Il n'est pas rare d'entendre dire que c'est un Etat dans l'Etat avec sa place Khadafi, sa Reine...On ne critique pas, sous peine d'une Intifada à la mauricienne.

Entre caids, parrains et la mafia, c'est
 également une circonscription clé où chaque parti place ses poulains.


Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Juin 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.