Menu



Faits Divers

Les rescapés du Sea Master de Saint-Brandon, déplorent leurs conditions de quarantaine


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Juin 2021



Qui est fautif ? Les conditions climatiques, surtout une mer déchaînée, ne les effraient pas autant que les conditions de quarantaine.

Les marins du Sea Master sont actuellement en quarantaine à bord d’un autre  navire de pêche. Le Sea Master, rappelons-le, est coincé sur les récifs à Saint-Brandon. Toutefois, ses marins, qui sont arrivés à Port-Louis dimanche, disent ne pas supporter la nourriture qui leur est servie.

Lundi, ils ont commencé à se plaindre de n’avoir eu que des nouilles industrielles. Cela, alors que leur employeur, la compagnie Hassen Taher Fishing, soutient que tout a été mis en œuvre pour que les marins puissent obtenir des vivres.

Rappelons que selon le protocole sanitaire, les marins doivent demeurer à bord du navire à leur arrivée. Ce n’est qu’après les trois tests PCR qu’ils pourront mettre pied à terre. Le premier test, pour les marins du Sea Master, est négatif. Ils espèrent être encore vivants lorsque le deuxième sera effectué.

Mais plus sérieusement, le dernier rapport émis par la National Coast Guard lundi ferait état de fissures dans la coque du Fv Sea Master. Ce navire de pêche est toujours coincé à Saint-Brandon. De l’eau s’est infiltrée dans la salle des moteurs.

Mercredi 9 Juin 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.