Menu


Société

Les raisons du départ de l'ex CEO de l'EDB, François Guibert


Rédigé par E. Moris le Jeudi 21 Novembre 2019



Hier, le conseil d’administration de l’Economic Development Board a mis fin au contrat de François Guibert.

Ce dernier n’aura passé que 15 mois à la tête de l’organisme. Il quittera ses fonctions le 30 novembre. Ken Pooonoosamy, actuellement Deputy CEO, va assumer l’intérim dès le lendemain.

Plusieurs raisons sont évoquées pour expliquer son départ prématuré.

Parmi : son salaire, les critiques dont il a fait l’objet, ses déplacements à l’étranger et certaines décisions controversées. Mais il ne faut pas oublier que l’organisme, le gouvernement et les puissants dans l’ombre ont toujours, jusqu’ici, défendu le Français Guibert.

Mais un facteur n’a pas été creusé. Est-ce que, tout simplement, Guibert n’a pas joué son rôle ?

Maintenant que les élections sont terminées et qu’il y a un mandat de cinq ans, la présence du Français n’est plus requises pour donner un semblant de professionnalisme à l’organisme. De ce fait, pourquoi priver un proche du pouvoir d’un tel poste ?

Rappelons que François Guibert a été nommé le 26 juillet 2018.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.