Menu

Société

Les "frères d'armes" de Ken Arian, tombent un à a un au combat


Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Mars 2022



Sanjeeven Permall entouré de Kobita Jugnauth, Ken Arian, Nilen Vencadasmy, Vikram Jootun et Loveish Ramnochane
Sanjeeven Permall entouré de Kobita Jugnauth, Ken Arian, Nilen Vencadasmy, Vikram Jootun et Loveish Ramnochane
Deux en moins ou justice divine diront les mauvaises langues. Après la démission de Nilen Vencadasmy à la tête de la présidence de la Mauritius Tourism Promotion Authority, et de Sanjeeven Permal comme directeur de la Cargo Handling Corporation Limited, le "frère" Ken Arian semble désormais bien esseulé.

De son côté, Vencadasmy, le « ti couyon très arrogant » dixit Paul Bérenger, s'est octroyé, sans rire, un autosatisfecit ce jeudi, sur Facebook. Il affirme avoir demandé à ce que son contrat ne soit pas renouvelé. Le « recordman sur le plan des candidats battus », quitte donc la présidence de la MTPA, avec en poche son petit certificat de compétence en s'autocongratulant. Il affirme avoir personnellement contribué à bâtir un lien solide entre le public et le privé dans le secteur. Rien que ça !

Il font l'objet de toutes les attentions et pour cause ces novices en management, connus pour leur mainmise dans les affaires de l'Etat et leur gestion calamiteuse dans les organismes dans lesquels ils se sont installés, ont d'autres points en commun. A défaut de contribuer au changement, l'époque où Ken Arian tout comme Nilen Vencadasmy et Sanjeeven Permal disaient ne pas vouloir s'associer avec les partis politiques qualifiés de partis dinosaures est révolue. 

Ken Arian : un intrus au coeur du pouvoir

Après avoir tapé aux portes de différents partis politiques, pour atterrir finalement au MSM, les "frères d'armes", ont fait preuve de grande solidarité, en déployant leurs tentacules au plus haut sommet de l'Etat. C'est ainsi qu'après s'être mis au service de la communication du Premier ministre, Ken Arian a été propulsé à la tête d’Airports Holdings Ltd ( fusion entre Air Mauritius, Airports of Mauritius Ltd, Airport Terminal Operations Ltd et Mauritius Duty Free Paradise), comme Chief Executive Officer.

L'ancien steward est considéré comme le "sousou" et homme de main et à tout faire de Lakwisin. S’il y a un point sur lequel tout le monde est d’accord, c’est que Ken Arian n'y connaît rien dans la maîtrise en transport aérien et économie aérospatiale. Un véritable pied de nez à la bonne gouvernance. 

De ce fait, le travail semble titanesque et ce nouveau CEO a bien compris que pour accomplir un tel projet, il n'y parviendra pas tout seul, sauf un miracle. Pour réformer la compagnie nationale d’aviation, le petit stagiaire a fait appel à la firme spécialisée Centre for Asia Pacific Aviation India (CAPA) pour rendre viable et profitable le Business Model d’Air Mauritius. Des frais de consultants en aéronautique qui ne sont toujours pas divulgués. 

A lire également: Les "aspirants politiciens" se mettent en scène en vidéo

Les "jeunes" aspirants politiques rattrapés par les limiers du Net

Jeudi 17 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.