Société

Les dessous du projet UBER à Maurice

Vendredi 19 Octobre 2018

Selon une radio privée, le projet UBER bénéficie du soutien de trois proches du pouvoir. D’ailleurs, ils auraient eu un rôle important dans la gestion de ce service à Maurice.

Les trois personnes en question seraient des proches du ministre des Infrastructures publiques. Il s’agirait d’un projet qui aurait rapporté gros. D’autant que les contacts entre UBER et Maurice dateraient de 2017 !

L’un des trois proches en question est un homme d’affaires qui, malgré ses déboires, arrive toujours à retomber sur ses pattes. Il sait changer de camp au moment, ayant presque le flair de sentir le changement de vent, ou de gouvernement.

L’autre proche du pouvoir impliqué dans le projet est un avocat, qui s’est retrouvé dans des polémiques récemment. Enfin, le troisième mousquetaire opère dans le secteur du transport.

Les trois devaient créer une compagnie pour pouvoir gérer les services d’UBER à Maurice. La contestation des taximen a eu raison de leurs ambitions.

Le gouvernement a fait comprendre que le projet UBER n’était plus d’actualité. D’autant qu’il aurait fallu changer la loi, la législation actuelle ne permettant pas d’accorder une licence à une plateforme qui mettrait des clients en relation avec des taxis.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Uber-a-Maurice-La-Federation-of-Hotels-Taxi-Associations-maintient-la-pression_a2035.html

https://www.zinfos-moris.com/Pas-de-Uber-a-Maurice-sous-le-mandat-de-Pravind-Jugnauth_a2021.html

Rédigé par E. Moris le Vendredi 19 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.