Menu


Politique

Les décisions au Conseil des ministres


Rédigé par E. Moris le Samedi 7 Septembre 2019



Skills Development Authority Bill

Introduction du Skills Development Authority Bill au Parlement avec pour objectif que ce texte agira en tant que régulatrice indépendante. L’organisme s’assurera de la qualité des diplômes décernés par les institutions de formation.

L’Animal Health Bill

L’Attorney General devra rédiger une ébauche d’un Animal Health Bill. Ce texte servira de cadre légal pour des activités telles que l’élevage, l’insémination artificielle, la prévention de maladies et le contrôle d’animaux, mais aussi pour le contrôle de nourritures d’origine animale.

Accord de libre-échange Maurice/ Chine

L’accord comptera 17 chapitres et touchera des domaines divers tels que le commerce, la propriété intellectuelle, la coopération économique, les nouvelles technologies. Grace à cet accord, Maurice bénéficiera d’un accès hors-taxes pour 8 547 produits chinois.

Exportation de ferraille

L’interdiction d’exporter de la vielle ferraille, incluant le cuivre, sera levée le 16 septembre par la promulgation des Consumer Protection (Scrap Metal) Regulations à la suite d'une demande de la part de  nombreux opérateurs du secteur depuis plusieurs années.

Don du Japon de Rs 100 millions pour six vedettes 

Entre le Japon et Maurice, les relations sont au beau fixe. Ainsi, le compte-rendu des délibérations du Conseil des ministres les retombées de la récente mission officielle de Pravind Jugnauth au Japon. Il évoque un don du Premier ministre Shinzo Abe pour l’achat de six bateaux destinés à la surveillance de nos eaux. De plus, le Japon aidera financièrement Maurice pour implémenter un projet du FAO concernant la pêche.

Don de 50 000 dollars américains aux Bahamas après le passage du cyclone Dorian.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.