Société

Les "conseillers" de Pravind Jugnauth touchent Rs 16 331 600 par an

Mercredi 26 Juin 2019

Une nouvelle liste, plus détaillée, concernant les rémunérations des conseillers au bureau du Premier ministre vient d’être publiée. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les ‘chéris’ de Pravind Jugnauth ne sont pas mal lotis.


Les salaires et autres allocations s’élèvent à Rs 16 331 600 par an pour les 13 conseillers attachés au bureau du Premier ministre. 

Un joli pactole de Rs 10 641 600 donc par an sur leur compte en banque. Sans compter qu'ils ont droit à diverses allocations, notamment des «travelling allowances» de Rs 1,7 M par an et des «Unspent Leaves» qui totalisent Rs 2 millions par an. 

N'oublions pas pour autant, que certains "conseillers" comme Ken Arian a plusieurs casquettes, président du conseil d’administration d’AML et Senior Advisor au bureau du Premier ministre, il siégerait sur 4 conseils d'administration (et non des moindres). 

Si il s'est illustré en claquant en frais de voyage un Maurice/New-York à Rs 800 000, on comprend beaucoup mieux la liste d'arrivistes notoires qui ont fait des pieds et des mains pour entrer dans le "clan MSM".   

Retenons que le chef du gouvernement a soutenu qu’un certificat de moralité n’est pas nécessaire avant de nommer un conseiller.

Nous avons donc des "conseillers" qui ont été poursuivis par la justice et Sarah Rawat Currimjee, l'épouse de Azim Currimjee, homme d'affaires, Président de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), directeur de Quality Beverages Ltd, Vice-Chairman de l'Economic Development Board. N'y voyons là aucun risque de conflits d'intérêts puisque le couple Currimjee fait partie de la garde rapprochée du couple Jugnauth...

Rudy Veeramundar est un des Senior Advisor au bureau du Premier ministre. Il obtient un salaire de Rs 90 000 mais également des allocations de Rs 101 500. Sans compter qu’il siège sur un conseil d’administration.   

S'il continue de jouer à la pluie et le beau temps en coulisse et d'assurer le "Inside Veeramundar’s Head News Show". Il a été mis au placard pour une autre marionnette en la personne de Ken Arian. Entre transferts et conflits permanents avec ceux qui s'approchent de trop près de son Maître. Verramundar n'a pas hésité à placer son entourage proche. La "carte maîtresse" de Rudy Veeramundar, Herrsha Lutchman, directrice de Bizweek est devenue conseillère du ministre Gobin  depuis mai 2018.  

Sarah Rawat-Currimjee aussi n’est pas mal lotie. À son salaire de Rs 92 000, elle obtient des allocations de Rs 64 500. Sans compter qu’elle siège sur 4 conseils d’administration.  

Le cas de Jean-François Chaumière qui s’est découvert des liens avec le MSM et témoigne de son amitié en "pinçant la joue", obtient un salaire de Rs 111 000 mensuellement ainsi que des allocations totalisant Rs 38 608. En sus de cela, il siège sur un board.   

Quant à Prakash Maunthrooa, celui qui est poursuivi pour complicité de corruption dans l’affaire Boskalisil obtient un salaire de Rs 122 000 ainsi que des allocations de Rs 11 500.   

Sir Bhinod Bacha, celui qui arrive toujours à se faire nommer conseiller au bureau du Premier ministre (cela, sous plusieurs chefs du gouvernement), il obtient un salaire de Rs 120 000 et des allocations de Rs 20 174. Il n’est pas à plaindre donc !  

Enfin, Raj Meetarbhan, ancien rédacteur en chef et journaliste pour le groupe la Sentinelle, a un salaire de Rs 86 000 et des allocations de Rs 11 500.   

Chiaw Lo Siong Shou : Rs 70 000/ Dario Robert Thumiah : Rs 59 700/Damayndee Rengasamy : Rs 59 700/Mahmad Ally Dahoo : Rs 58 075/Prithviraj Rampursad : Rs 27 850/Vishwaraj Malloo : Rs 21 475. 

13 conseillers payés avec un tel salaire et les résultats qu'on connait concernant la côte de popularité du Premier ministre qui ne cesse de chuter, c'est de l'arnaque, serait-on tenté de dire. 

Plusieurs ministres ont révélé les sommes dépensées par leurs conseillers en un an.  

Des Infrastructures publiques, le Réunionnais Daniel Raymond, expert en accidents de la route, touche Rs 780 000 annuellement.  

L’attaché de presse d’Anil Gayan, le ministre du Tourisme, Ornella Thathiah, touche Rs 1 million annuellement, incluant son treizième mois. 

Au ministère de l’Éducation, ils sont six conseillers dans divers domaines à toucher un total de Rs 11 millions sur l’année. Une somme en augmentation comparée aux Rs 6 millions de l’année dernière.  

Rédigé par E. Moris le Mercredi 26 Juin 2019


1.Posté par Jacques Sheik le 26/06/2019 21:06
Il est étonnant que la presse mauricienne ne divulgue pas ses informations.
Es-ce de l'auto censure ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.