Menu

Société

Les citoyens en colère donnent de la voix chaque jour devant l'hôtel du Gouvernement


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Août 2021



"Kot mone fote?" aurait pu naïvement déclaré le Premier ministre, Pravind Jugnauth. Sourd à la morosité ambiante, Pravind Jugnauth privilégie les opérations "Koup riban", pour parfaire son image de "bâtisseur"

De leur côté, de mémoire, les policiers n'ont jamais vu autant de manifestations depuis un an dans les rues de la capitale. Sous le soleil, la pluie, le vent et malgré un contexte sanitaire difficile, les citoyens maintiennent la pression contre le gouvernement.

Un an après la manifestation citoyenne qui a réuni des milliers de Mauriciens à Port-Louis, la colère continue de gronder dans les villes et les villages. Alors que le Parlement est déserté par les élus de la République en raison des vacances parlementaires, les citoyens eux, défilent et font entendre leurs voix, pour défendre leurs droits.

C'est devant l'Hôtel du Gouvernement que quasiment chaque jour et chaque semaine, des petits groupes de citoyens se regroupent de façon pacifique en brandissant leur indignation. Rodriguais ou Agaléens bloqués à Maurice, vaccination obligatoire, la hausse des prix, le speaker de l'assemblée, les pêcheurs...le pays exprime son ras-le-bol. 

Depuis quelques semaines, il n'a échappé à personne que les membres du gouvernement s'activent avec une certaine fébrilité pour se rappeler au bon souvenir de leurs mandants. Les signes qui ne trompent c'est lorsqu'une route est asphaltée par un caterpillar. Comme dirait l'autre "les municipales sont derrière la porte..."

 

Lundi 23 Août 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.