Menu



Société

Les carburants n’y sont pour rien dans les cas d’incendie dans les véhicules


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Avril 2019



La Fire Investigation Unit des pompiers est formelle. La qualité des carburants importés n’est pas responsable des cas d’incendies qui ont éclaté dans des véhicules.

Rappelons que le dernier cas est survenu mardi à Riche-Terre. Une Nissan Bluebird a été complètement calcinée. Dans ce cas précis, le feu a pris dans le compartiment avant de la voiture. La cause serait mécanique, d’autant que le chauffeur a confirmé qu’il venait de changer le moteur de son automobile. Apparemment, c’est l’alimentation en essence qui serait la cause.

Ce genre d’incidents sont légion ces derniers temps. Les autorités en ont dénombré près de 40 cas en l’espace de quelques mois. La majorité était d’origine accidentelle et une demi-douzaine d’ordre criminel.

Mais les pompiers sont arrivés à la conclusion que la négligence humaine est responsable des incendies dans les cas d’origine accidentelle.

Certains des véhicules avaient subi des modifications mécaniques ou comportaient des pièces de rechange inappropriées.

Jeudi 4 Avril 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.