Menu

Société

Les biens du sergent Groomupadiachy sous la loupe


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Octobre 2020



Cet officier de police a été arrêté vendredi dernier. Il est accusé d’avoir extorqué de l’argent à un suspect. Néanmoins, après son arrestation, il a été relâché sur parole en attendant sa comparution en cour ce lundi.

C’est lors d’une opération à Baie-du-Tombeau que le sergent Groomupadiachy aurait commis le délit qui lui est reproché. Rappelons que son arrestation intervient dans le cadre d’une vaste enquête de la Commission anticorruption sur des policiers, soupçonnés être des ripoux, anciennement/actuellement affectés à la brigade antidrogue. Apparemment, ils profiteraient de perquisitions chez des trafiquants présumés pour siphonner une partie de l’argent saisi.

Le mode opératoire est simple. Dans certains cas, le montant de la somme saisi n’est pas mentionné dans le registre ou alors la perquisition est faite en douce. Dans le premier cas, en cas de restitution, c’est un montant inférieur qui est retourné. Dans l’autre cas, il n’y a pas de restitution. Il faut savoir que si c’est de l’argent provenant du trafic de drogue, les trafiquants n’ont pas intérêt à en faire tout un plat. Ils préfèrent s’accommoder de policiers ripoux plutôt que d’avoir à justifier la provenance auprès de la Mauritius Revenue Authority.

Rappelons que deux autres officiers de police, un sergent et une constable, ont été arrêtés pour une affaire similaire. Mais le plus intéressant, c’est que les limiers de l’Icac traquent les biens de ces policiers. Et dans certains cas, les photos postées par les proches sur Facebook pourraient s’avérer utile.

Lundi 26 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.