Menu

Société

Les anciens parlementaires misent tout sur Ramgoolam


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Décembre 2021



Pas de tergiversation pour Bashir Khodabux, Armoogum Parsuramen, Alain Laridon, Sheila Bappoo et les autres. Jeudi, en conférence de presse, ils ont déclaré ouvertement que le gouvernement actuel doit s’en aller.

Ce n’est pas nouveau ! Car il faut rappeler que depuis la suspension d’Arvin Boolell, ils sont montés au créneau pour dénoncer une dérive autoritaire du gouvernement et l’absence de démocratie au Parlement, en raison du dictat imposé par le loudspeaker Sooroojdev Phokeer. Mais hier, ils ont franchi un nouveau palier.

Invité à dire qui doit remplacer Pravind Jugnauth au poste suprême, Bashir Khodabux a répondu d’emblée Navin Ramgoolam. Notons que ces anciens parlementaires sont d’anciens MSM et d’anciens RMM, c’est-à-dire que tous ont travaillé pour ou avec le MSM et surtout sir Anerood Jugnauth. De plus, ces anciens ont lancé un appel à toutes les formations de l’opposition de s’unir derrière Navin Ramgoolam. Ils ont aussi annoncé une campagne de sensibilisation à travers le pays pour demander le départ du gouvernement Pravind Jugnauth. La mise est faite ! Le sort en est jeté.

Vendredi 24 Décembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.