Régions Océan Indien

Les Réunionnais boudent la destination île Maurice

Mercredi 6 Février 2019

Avec la France métropolitaine, Maurice était jusqu’à présent la destination la plus prisée des Réunionnais pour les vacances. Mais la fréquentation touristique connaît une baisse.


Ils étaient 100 095 Réunionnais à visiter Maurice entre janvier et septembre 2018 contre un peu plus de 106 000 en 2017, à la même période.

Soit une baisse de 6,4%. Un coup dur pour Maurice quand on sait que le tourisme réunionnais représente le deuxième plus gros marché de Maurice dans le secteur après la France métropolitaine.

Ce déclin n’est pas sans conséquences pour les professionnels

Il s’agit d'un constat partagé par les hôteliers qui enregistrent des baisses records mais aussi des marchands et vendeurs de la foire de Quatre Bornes, un lieu très prisé par les touristes réunionnais pour faire du shopping.

La crise des gilets jaunes de La Réunion qui a paralysé l’économie, a certainement pesé lourd dans le pouvoir d’achat des Réunionnais. Mais n'explique pas le désamour des Réunionnais. 

Une autre raison et ce n’est pas nouveau : le prix "exorbitant" du billet d’avion. Il coûte entre 300, voire 400 euros en haute saison.

Un tarif "inadmissible pour un trajet aussi court", un Réunion/Maurice c’est à peine 30 minutes d’avion.

L’île sœur souffre aussi de plus en plus d’une forte compétitivité, notamment avec la continuité territoriale dont bénéficient de nombreux Réunionnais pour voyager moins chers en Métropole.

Ou encore, les prix très attractifs de la compagnie Air Austral, pour la citer, pour des vols vers l’Asie du Sud-Est.
 
“La continuité territoriale fait que les Réunionnais préfèrent se rendre en métropole. D'autant que l'arrivée de nouvelles compagnies aériennes a aussi fait baisser les prix”, reconnaît Robert Bourquin, directeur d'Air Mauritius Réunion. 

La campagne "I Love Maurice" mis en place par la compagnie Air Mauritius qui proposait un billet Réunion-Maurice à 179 euros (contre 250 euros habituellement) n'aura pas suffit pour séduire ou reconquérir les "cousins" Réunionnais. 

Les prix affichés dans les hôtels et les rares activités proposées sur l'île n'arrivent plus à rivaliser avec les destinations en Asie ou en Afrique du Sud. 

Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.