Menu



Société

Les Mauriciens contestent, à l'unanimité, la décoration de Sooroojdev Phokeer, Speaker de l'Assemblée nationale


Rédigé par E. Moris le Vendredi 12 Mars 2021



Après le choc d'un confinement nationale alors que le Premier ministre et ses sbires n'ont cessé de se vante d'une gestion "exemplaire" de la crise sanitaire avec un pays "Covid-Safe/Covid-Free)", c'est la consternation ce vendredi 12 mars, jour de l'indépendance de la République de Maurice.

Fête gâchée avec un goût amer

Que la fête soit gâchée par l'incompétence et la négligence d'un gouvernement dans les affaires de l'Etat, les Mauriciens s'y sont habitués, mais la goutte d'eau est la décoration de la plus haute distinction de la République mauricienne dans le cadre de la fête de l'Indépendance pour 2021. Sooroojdev Phokeer, Speaker depuis novembre 2019, a été décoré pour sa « contribution dans le service public et dans les domaines politique et social », au rang de Grand Commander of the Star and Key (GCSK).

Le silence coupable et complice de Paul Bérenger sur son ancien ambassadeur

Le président de l’Assemblée nationale, Sooroojdev Phokeer fait beaucoup réagir. Le speaker a failli à de nombreuses reprises dans son rôle en faisant preuve de partialité, en favorisant le gouvernement. Il suffit de regarder les séances parlementaires. Le remplaçant de Maya Hanoomanjee -proche de Pravind Jugnauth, ancien ambassadeur de Maurice aux Etats-Unis jusqu'à l'annonce des élections législatives, a été durant la campagne électorale, le campaign manager dans la circonscription 8 (Moka/Quartier-Militaire) de Pravind Jugnauth et très actif dans la circonscription no 10 (Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est).

Le leader du MMM, Paul Bérenger, était farouchement contre la nomination de Sooroojdev Phokeer comme Speaker.

Rappelons que Paul Bérenger, Premier ministre en 2004 avait rappelé ce dernier, pour «faute grave» qu’il aurait commis alors qu’il était ambassadeur au Caire, en Égypte de 2000 à 2004. Avec force et fracas Paul Bérenger avait confié qu’il allait s'opposer à la nomination du Speaker, en rappelant au Premier ministre, Pravind Jugnauth, les raisons du rappel de l'ancien ambassadeur à Maurice. Sauf que cette affaire ne s'est jamais ébruitée, même si les langues se délient, afin de ne pas mettre en péril l’alliance entre le MSM et le MMM à cette époque. C’est ainsi que Sooroojdev Phokeer n’avait pas repris son poste au Caire.

Pourtant aujourd'hui, la donne a changé, il n'y a plus aucune alliance. Mais les deux anciens partenaires politiques protègent farouchement ce "secret d'état". 

Nouvelle polémique à Washington

Lorsque SAJ a été réélu en 2014, redevenant Premier ministre, Sooroojdev Phokeer a été nommé ambassadeur de Maurice à Washington, le 23 juillet 2015. Giovanni Merle, alors employé comme «Messenger» de l’ambassade, l’avait accusé de lui avoir demandé de «couper ses dreadlocks». Giovanni Merle a été licencié le 4 décembre 2018 pour «gross misconduct».

Vendredi 12 Mars 2021


1.Posté par frigidaire le 12/03/2021 15:21
C'est à cela que nous voyons que Maurice est encore un pays corrompu et corruptible.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.