Menu



Météo

Les Lyrides, une pluie d'étoiles filantes, à observer pendant le confinement


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Avril 2020

Pour s’évader en cette période de confinement, il suffit de lever les yeux vers le ciel. Du 16 au 26 avril chaque année, des pluies d’étoiles filantes appelées Lyrides peuvent être observées à l’œil nu.



Jusqu'à ce week-end il est possible d'observer dans le ciel une pluie d'étoiles filantes.

Les Lyrides, grains de poussière provenant du sillage de la comète Thatcher, se désintègrent dans l’atmosphère à une vitesse de 50 kilomètres par seconde. Elles sont observables à l’œil nu, avec un peu de patience. 

Un phénomène qui s’explique par la position de la Terre qui traverse, à cette période de l'année, une région particulière de l’espace : le sillage de l’ancienne comète Thatcher. Une appellation sans aucun lien avec l'ancienne première ministre britannique mais du nom d’Albert E. Thatcher, astronome américain amateur qui a découvert la comète en 1861.

Des grains de poussière qui se désintègrent

Cette comète, dite de longue période, revient tous les 415 ans tourner autour du soleil. En passant à proximité de l'astre, elle fond et laisse dans son sillage des grains de poussières, des blocs de matières, aussi petits que des grains de couscous.

Quand la Terre passe dans cette zone, elle entre ainsi en collision avec ces petites poussières, qui de désintègrent et brûlent. Ainsi, cela donne l'impression d'une étoile qui traverse le ciel à très grande vitesse. 

50 kilomètres par seconde 

Ces Lyrides, qui semblent venir de la constellation de la Lyre, ne sont pas très nombreuses mais excessivement rapides.  Elles vont à peu près à 50 kilomètres à la seconde. Elles se désintègrent et renvoient une lumière brillante, voire éblouissante. Et dessinent dans le ciel une traînée assez persistante.