Menu



Société

Les Kistnen désormais sous protection policière


Rédigé par E. Moris le Samedi 5 Décembre 2020



Ce que la Major Crimes Investigation Team n’a pas voulu donner à Simla Kistnen, la cour lui a donné !

Désormais, Simla Kistnen et ses enfants bénéficieront d’une protection policière jusqu’à la fin de l’enquête judiciaire. Cette décision a été prise par la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath hier après que l’épouse de feu Soopromanien Kistnen ait déclaré que son fils a été suivi par un véhicule blanc. 

Mais outre Simla Kistnen, trois autres témoins ont déposé hier lors de la première audience de l’enquête judicaire. Il s’agit de la policière Gookhan, photographe de la police, affectée au Scene of Crime Office, puis du sergent Mungroo Mungroo, un Crime Scene Examiner, et Priscilla Rosette, qui a fait la découverte macabre le dimanche 18 octobre dernier. 

Si la première a expliqué en détail la position du corps de Soopromanien Kistnen. Le sergent Mungroo a expliqué que des recherches ont été effectuées par la police. Mais rien de suspect, du moins pouvant indiquer un crime,  n’a été trouvé. Il a toutefois indiqué que le défunt avait des morceaux de papier dans la main droite et n’avait pas de chaussures. D’ailleurs, elles n’ont jamais été retrouvées. 

Priscilla Rosette a donné des détails sur la façon dont elle a découvert le corps. Rappelons que la prochaine audience est prévue le 7 décembre. Cinq témoins vont déposer.

Samedi 5 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.