Menu



Politique

Les Guignols sont de retour !


Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Février 2021



Petit moment de gloire pour le tout nouveau ministre du Commerce. Soodesh Callichurn qui hérite du fauteuil du ministère du Commerce et de la Protection des Consommateurs en sus du Travail, et qui s'est fait le porte-parole d'une conférence de presse ce jeudi 11 février.

Soodesh Callichurn se dit "sagrin" du départ de Nando Bodha

Commentant la démission de Nando Bodha, pour Soodesh Callichurn répétant un "speech" préparé d'avance par les communicants du gouvernement. «Nando Bodha s’est laissé tenter et berner par les propositions du MMM. On se souvient tous de l’épisode Ashock Jugnauth, lorsqu’il a cassé la famille Jugnauth en deux, 'mett divizion dan la famille'. Regardez où est Ashock Jugnauth aujourd’hui. Puis, il y a le cas de Madan Dulloo et de Pradeep Jeeha.»

L'ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam reste toujours l'obsession du gouvernement

Soodesh Callichurn ne s'est pas privé de faire la morale à Ramgoolam sur le thème du renouveau avec un '"zenn Premier ministre". Le jeunisme revendiqué par le ministre du Travail avec les ministres et députés du gouvernement, flattant Pravind Jugnauth comme un Dieu vivant. Selon lui les contestations citoyennes ont commencé avec le naufrage du Wakashio où la responsabilité du gouvernement ne peut être remise en cause, mais plutôt celle de l'activiste Bruneau Laurette.

Prenant à partie le rôle de l'activiste Bruno Laurette dans sa participation lors de la marche prévue le 13 février et organisée par l'opposition où seront présente différentes plateformes citoyennes, selon Callichurn, “ il est apolitique mais motivé pour faire partir le gouvernement avec l'idée de faire revenir Navin Ramgoolam comme chef du gouvernement.”

"La confiance est toujours avec le MSM de Pravind Jugnauth"

Il n'en fallait pas plus pour motiver les troupes et assurer que le gouvernement est plus fort que jamais, avec des chiffres sortis tout droit du chapeau d'un magicien. Soodesh Callichurn a aussi annoncé qu'il fera un état des lieux de la STC avec « la bénédiction du Premier ministre pour y mettre de l’ordre. Il y aura des sanctions comme c’était le cas pour le CEB.»

Jeudi 11 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.