Menu


Politique

[Législatives 2019] Le manifeste électoral du MMM


Rédigé par E. Moris le Mardi 29 Octobre 2019

Le MMM a présenté ce mardi son manifeste électoral en vue des législatives du 7 novembre à la suite des 20 mesures prioritaires dévoilées le 16 octobre.



Après ses 20 mesures prioritaires, place désormais au manifeste électoral du MMM, c’est-à-dire les engagements du parti durant le prochain mandat en cas de victoire.

Ainsi, parmi les mesures que l’on retient, il y a l’introduction du Kreol au Parlement, le droit de vote à 16 ans pour les élections locales et la limitation des mandats du Premier ministre à deux. Ce sont deux mesures envisagées depuis quelques années déjà.

D’ailleurs, en conférence de presse ce mardi, Paul Bérenger soutient que le MMM prône « un véritable changement » afin d’avoir une île Maurice « propre honnête et juste». Ces mesures, a-t-il déclaré, découlent des rencontres du Policy Committee avec la population. 

Parmi les autres mesures proposées, l’application du Pay Research Bureau en janvier 2020 au lieu de 2021. Paul Bérenger a déclaré qu’il ne pouvait faire autrement.

Le MMM dit aussi vouloir régler les problèmes d’eau dans le pays. Les mauves souhaitent aussi réformer la MASA, réorganiser le ministère de la Culture, apporter une série de mesures aux pêcheurs et aux PME, accorder une attention particulière aux éleveurs de porcs et améliorer les conditions d’opération des taxis et des contract vans. 

Lors de la séance des questions-réponses, Paul Bérenger a indiqué qu’un gouvernement MMM va supprimer l’Economic Development Board, revoir le fonctionnement du Medical Board de la Sécurité sociale qui accorde les pensions d’invalidité et revoir le fonctionnement de Mauritius Telecom et de la police.

Cliquez sur le lien pour le Programme Électoral Complet du MMM - Octobre 2019


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.