Menu



Société

Législation du travail: Callichurn dit non à l’Ahrim


Rédigé par E. Moris le Lundi 9 Novembre 2020



Pas question de revoir la législation du travail. C’est une fin de non-recevoir que le ministre du Travail a adressée à l’association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice (Ahrim).

Les membres de l’association souhaitaient des mesures courageuses pour, disaient-ils, permettre à l’industrie de survivre. Ils affirmaient aussi que le secteur du tourisme allait mourir sans un amendement de la Workers Rights Act. Mais le ministre du Travail a dit non !

Jean-Michel Pitot, qui intervenait lors de l’assemblée générale de l’association la semaine dernière, indiquait que l’industrie est condamnée si la Workers Rights Act est appliquée dans sa forme actuelle et dans toute sa rigueur. Il avait fait cet appel du pied en présence du no 2 du gouvernement, Steven Obeegadoo. Mais Soodesh Callichurn affirme que la Workers Rights Act vient contrer les abus du passé et que l’État aide déjà les hôteliers à travers le Wage Assistance Scheme et les prêts.

Jean-Michel Pitot avait aussi demandé un assouplissement des mesures concernant la quarantaine. Mais là aussi, la doctoresse Catherine Gaud, conseillère du gouvernement en matière de santé, a dit non !

Lundi 9 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.