Société

Leela Devi s'obstine au niveau des cinq «credits»

Jeudi 20 Février 2020

Il n’y aura pas de changement au niveau des cinq «credits». La ministre de l’Éducation n’en démord pas.

Elle répliquait aux responsables des institutions secondaires privées payantes qui s’insurgeaient contre une circulaire du Mauritius Examination Syndicate.

Dans la circulaire, il est mentionné que tous les responsables d’établissements qui permettent aux élèves de prendre part aux examens du Higher School Certificate doivent s’assurer qu’ils aient obtenu les cinq « credits » nécessaires au School Certificate.

Les responsables de ces établissements avaient bondi au plafond, allant jusqu’à indiquer que cette mesure était anticonstitutionnelle. Ce matin, la ministre de l’Éducation leur a donné la réplique. « Il n’y aura pas de changement », indique Leela Devi Dookun-Luchoomun.

Elle soutient que toutes les politiques du gouvernement sont bien réfléchies. Elle participait au lancement du Réseau d'Etudes Française à Maurice, au campus de Pierrefonds. Cet événement avait le ministre de l’Éducation français, Jean Yves Le Drian, pour invité de marque.

Rédigé par E. Moris le Jeudi 20 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.