Menu

Politique

Le vieux refrain du MMM


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Juin 2023

Mercredi, les membres de la commission des administrations régionales du MMM ont tenu une conférence de presse.



Le moins qu’on puisse dire, c’est que contrairement à la cavalerie américaine à l’époque du Far West, ils ne sont pas intervenus à temps. Ils sont arrivés après la bataille. Car tenir une conférence de presse pour dire que le vote de l’amendement permettant le renvoi des élections municipales est « un crime contre la démocratie », c’est comme manger un halim ou rasson froid.

Au MMM, il faut toujours intervenir après le leader. Ce qui prend du temps. Heureusement pour Deven Nagalingum et consorts qu’il y avait les élections des nouveaux maires et adjoints. Car sinon, il n’y avait rien de nouveau. Ah oui, ils ont aussi entonné la vieille rengaine que Steven Obeegadoo et Ivan Collendavelloo ont aidé à violer la démocratie. Ça aussi, ça sent le pourri ! Le viol de la démocratie n’est pas le seul péché commis par les deux anciens MMM.

Au nom de Pravind Jugnauth, ils n’ont pas hésité une seule seconde pour assassiner leurs propres principes. S’ils devaient avoir un quelconque remord, ils se seraient étouffés depuis belle lurette. Puis, le poste de No 2, même sous Pravind Jugnauth, a quelque chose d’alléchant.

Jeudi 1 Juin 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H