Menu


Politique

Le vice-président Eddy Boissézon jette un pavé dans la mare


Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Novembre 2020



Qu’est-il donc arrivé à Eddy Boissézon ? hier après-midi au Plaza, il a tenu des propos qui sont beaucoup plus forts que ceux que des politiciens de l’opposition auraient pu tenir.

Intervenant à une fonction de la United Nations Association of Mauritius, dans le cadre de la Journée internationale du droit des enfants, le vice-président de la République a déclaré qu’on « ne peut permettre que des enfants dorment à la belle étoile  pour des raisons politiques ! » Et VLAN !

Mais il a aussi déclaré qu’il est inacceptable de discriminer certaines catégories d’enfants au détriment d’autres. Qui visait-il ? Cela, avant de dénoncer ces structures illégales qui sont érigées de part et d’autres. 

Beaucoup s’interrogent sur cette sortie d’Eddy Boissézon. Est-ce un cri du cœur, comme cela semble être le cas où y a-t-il quelque chose derrière. Rappelons qu’Eddy Boissézon est un ancien élu du Muvman Liberater. Le poste de vice-président de la République, il le doit, malgré tout, à Ivan Collendavelloo. Est-ce que ceci explique cela ? En tout cas, lorsqu’on lie cette sortie du vice-président à une phrase du leader du Muvman Liberater dans l’interview de samedi, expliquant comment on peut faire partir un Premier ministre en fonction, il y a de quoi se poser des questions. 

Néanmoins, Eddy Boissézon est aussi un homme de cœur ! On aime croire qu’il l’a simplement laissé parler vendredi.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.