Menu

Société

Le transfert de Bhojoo ancien patron de la brigade antidrogue fait débat


Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Mars 2023



Pourquoi a-t-il été éjecté ? Le DCP Choolun Bhojoo semblait jusqu’ici intouchable. Il paraissait indétrônable du siège de patron de la Brigade antidrogue. D’ailleurs, dans ses derniers entretiens de presse, il démontrait une assurance que peu de patron d’unités de police ont montré. Et pour cause !

Cela fait 8 ans qu’il dirige l’ADSU. De plus, son unité ne cessait de recevoir des félicitations du Premier ministre en personne. Mais toute bonne chose a une fin ! Les récents couacs ayant secoué la brigade antidrogue ont fini par avoir la peau du DCP Choolun Bhojoo… après avoir eu ses cheveux.

L’impensable est arrivé. Le patron tout puissant de la brigade antidrogue a été transféré au poste de police de l’aéroport. C’est un poste important. Mais pas autant que celui qu’il quitte ! C’est désormais le DCP Mardaymootoo Rassen qui le remplace., L’homme qui était jusqu’ici le patron de la Police Head Quarters se retrouve à la tête de l’unité qui a tant fait parler d’elle… dans le bon comme dans le mauvais sens ces derniers temps. Beaucoup évoquent les éléments donnant l’impression que la police piège des personnes avec de la drogue. Il y a eu le cas de Wayne Attock, puis d’un autre plus récent. Il faut ajouter à cela la campagne agressive de certains avocats. Maintenant, une grande opération nettoyage est évoquée au sein de la brigade antidrogue. Il est chuchoté que le Karcher pourrait être utilisé. Certains officiers devraient déjà recommencer à se familiariser avec la façon sont cela se passe dans les postes de police. Rappelons que le commissaire de police a déjà sa Special Striking Team qui opère directement sous ses ordres.

Lundi 13 Mars 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H